“Sur un malentendu, ça peut marcher” pour Chambly

Si le président Fulvio Luzi et son frère entraîneur, Bruno, n’y croient pas, les joueurs camblysiens rêvent, eux, du coup parfait vendredi soir contre Quevilly-Rouen. Le 22 mai 2015, Chambly bouclait sa première saison en National en recevant la lanterne rouge Istres (4-0) avec un enjeu : le maintien à assurer, même s’il était proche d’être acquis. Deux ans plus tard, pour son 102e match à ce niveau, le FC Chambly-Oise conclut son exercice en accueillant cette fois le leader Quevilly-Rouen, avec un espoir diamétralement opposé : arracher la troisième place a priori réservée à Dunkerque, au Paris FC ou à Marseille-Consolat.

Retrouvez l’intégralité de l’article dans le courrier-picard-transparent

Source Photo : Courrier Picard

You must be logged in to post a comment Login