Chambly impose sa loi à Amiens

Le derby-choc de ce 7e tour a tourné à l’avantage de l’équipe du National, samedi, très efficace et bien organisée pour créer la surprise chez le 5e de Ligue 2, en manque d’inspiration (0-2).

Après s’être déjà mis en évidence la saison passée avec une retentissante qualification devant Reims (4-1), alors en Ligue 1, avant d’être sorti par Lyon à Beauvais en 16e de finale (0-2), le FC Chambly a réussi un nouvel exploit en Coupe de France, en éliminant cette fois l’Amiens SC, qu’il n’avait jamais battu en quatre confrontations en National les deux dernières années, de surcroît sur sa pelouse du stade de la Licorne. Une qualification somme toute méritée, grâce une efficacité diabolique et une organisation méthodique.

La possession a certes été amiénoise, mais pas l’inspiration. Et cette élimination dès son entrée en lice au 7e tour confirme la baisse de régime de l’ASC, après son étonnant départ en Ligue 2, illustrée par ses difficultés à domicile où elle n’a plus gagné, ni même marqué depuis cinq matches, soit 450 minutes ! « On a du mal à retrouver notre allant du début de saison, reconnaît son entraîneur Christophe Pelissier. Devant Chambly, on savait qu’on allait tomber sur un gros bloc défensif, mais en plus, on se retrouve rapidement mené, ce qui les a confortés dans leur projet de jeu. »

En effet, titularisé à la pointe du 4-1-4-1 camblysien, Miranda a vite trouvé l’ouverture, idéalement servi par Burel omniprésent dans l’entrejeu face à son ancien club. «  J’emmène le ballon du pied droit, je m’excentre un peu dans la surface et je frappe du gauche, en force », raconte l’attaquant, très adroit pour placer son tir entre Adiceam et le poteau (0-1, 13e).

Retrouvez l’intégralité de l’article dans le courrier-picard-transparent

Source Photo : Courrier Picard

You must be logged in to post a comment Login