Corenthyn Lavie, déjà une tuile - Footpicardie

Corenthyn Lavie, déjà une tuile

2045329091_B979415023Z.1_20160810230507_000_GB47CN3QE.1-0

Arrivé cet été à Saint-Quentin en provenance de Roye-Noyon, le milieu ou attaquant s’est blessé en match amical et ratera le début de saison de l’OSQ.

Ma dernière grosse blessure remontait à quatre ou cinq ans. J’étais encore joueur au RC Lens. »

Le néo-Saint-Quentinois Corenthyn Lavie a du mal à ne pas pester contre le mauvais sort. Arrivé cet été de Roye-Noyon (relégué en CFA2), il a été victime d’une sévère déchirure à la cuisse lors du match contre les Franciliens de Lusitanos Saint-Maur. «  Je suis resté à peine dix minutes sur le terrain, sans avoir eu le temps de prendre mes marques. »

Soigné, dans l’urgence par le kiné du club portugais, le milieu offensif a passé des examens et devra observer une trêve de trois semaines minimum. « Cette blessure survient au plus mauvais moment, regrette-t-il. Je ne m’y attendais pas du tout. »

Durant la préparation, il avait pourtant eu une première alerte en cours de partie contre Arras. «  J’avais ressenti une petite douleur à la cuisse, mais sans plus, raconte-t-il. Les jours qui ont suivi, je me suis soigné comme il fallait. Et je n’étais pas du tout gêné quand j’accélérais. »

Retrouvez l’intégralité de l’article dans le courrier-picard-transparent

Source Photo : Courrier Picard

Reagissez a cet Article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *