Manuel Abreu, nouveau coach de l’OSQ

Saint-Quentin outragé, Saint-Quentin brisé, Saint-Quentin martyrisé mais Saint-Quentin libéré ! En dépit d’une énième défaite (1-0), la treizième, sur la pelouse du LOSC (B) samedi, l’Olympique de Saint-Quentin a renouvelé son bail en CFA2, profitant des défaites d’Amiens SC (B) à Noisy-le-Sec (4-1), de la victoire de Boulogne (B) à Marck (0-3) et surtout de la fessée infligée par Aulnoye-Aymeries à Tourcoing (6-0). David Desbonnez a une nouvelle fois réussi son pari de maintenir le club axonais au prix d’une sacrée débauche d’énergie (lire l’encadré).

« C’est un grand soulagement pour le club, pour les dirigeants qui ont travaillé toute la saison, soufflait l’entraîneur de l’OSQ à la fin du match. Ça a été une saison éprouvante. Je suis content mais j’ai ce petit goût quand même amer. Je voulais vraiment accrocher le nul. Félicitations à cette équipe de Lille qui monte, qui était annoncée dès le départ comme le favori du groupe. Avec Saint-Maur (qui accède aussi au CFA parmi les meilleurs 2es, ndlr), c’est la plus belle équipe que j’ai rencontrée cette année. »

Retrouvez l’intégralité de l’article sur :  L'Aisne Nouvelle

Source Photo/Vidéo : Aisne Nouvelle

You must be logged in to post a comment Login